Lancement d’un Collectif Alternative Libertaire Bruxelles

par Des Bruxellois-es sympas
416385_504394786250170_460156280_o
Partant du constat de l’absence d’une organisation anti-autoritaire (du moins pour la partie sud du pays) dans le milieu militant Belge. Bien qu’il existe des lieux ou des thématiques où nous pouvons nous retrouver, nous avons le sentiment qu’une organisation publique et structurée pourrait certainement constituer une pièce à l’édifice du mouvement anticapitaliste.

A la suite de contact divers, nous avons été amené à rencontrer des compagnons d’Alternative libertaire (France) qui ont été motivés par notre idée de projet de lancer un collectif en Belgique au sein de la structure fédérale mais avec une autonomie accrue.

Qu’est ce que Alternative Libertaire ?

1. Une organisation politique
Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation est constituée d’une fédération de groupes locaux, et de deux branches sectorielles_: une branche «_Entreprises_» regroupant les militant(e)s salarié(e)s, et une branche «_Jeunesse_», regroupant les militant(e)s scolarisé(e)s. Condamnant la fausse démocratie incarnée par les institutions boureoises, AL boycotte les compétitions électorales. En cela notre action est «_politique_» au sens fort du terme, et non politicienne.

2. Un projet révolutionnaire
Une stratégie de transformation de la société, à partir de l’action autonome des mouvements sociaux et des contre-pouvoirs, et un projet de société que nous qualifions de «_communiste libertaire_». Entre le capitalisme privé et le communisme autoritaire_: une alternative libertaire_!
Le Manifeste pour une Alternative libertaire
_Une exigence éthique de liberté et de justice_
_Une stratégie pour transformer la société_
_Un projet de réorganisation sociale

Le_Manifeste pour une Alternative libertaire, adopté lors du Ier congrès d’AL, définit les grandes lignes de notre engagement_: anticapitalisme et anti-étatisme, syndicalisme révolutionnaire, féminisme, anticolonialisme, autogestion, fédéralisme et démocratie directe…
Ce Manifeste situe Alternative libertaire dans la continuité du mouvement libertaire ouvrier, dont nous reprenons les idées forces, sans pour autant rejeter les acquis positifs d’autres courants.
AL n’a pas été créée pour ressasser en boucle une doctrine anarchiste invariante, mais pour adapter le combat révolutionnaire aux données modernes de la lutte des classes.

Publicités
Cet article a été publié dans Alternative Libertaire, Autogestion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s