Franco not dead : l’Espagne supprime le droit à l’avortement !

Par Alternative Libertaire

CARTELLa3DV20ok

Vendredi 20 décembre, le gouvernement espagnol a adopté un projet de loi (préparé par une commission de 15 hommes) qui supprime le droit à l’avortement. Le titre de cette future loi dit tout de l’idéologie qui l’anime : « loi organique de protection de la vie de la personne conçue et des droits de la femme enceinte ». L’avortement ne sera légal qu’en cas de danger pour la vie ou la santé psychique de la femme (constaté par deux médecins étrangers au centre IVG, jusqu’à 22 semaines) et en cas de viol (si la femme a porté plainte immédiatement, jusqu’à 12 semaines). Depuis 2010, l’avortement était totalement libre jusqu’à 14 semaines. L’accord parental pour les mineures est rétabli. L’avortement n’est plus un droit mais redevient un délit sauf dans ces conditions. Les femmes d’Espagne ont déjà commencé à lutter contre cette loi misogyne et paternaliste (« la femme est toujours victime », a dit le ministre de la Justice). Le combat va devoir se renforcer pour éviter le vote au Parlement (où le réac Parti populaire au pouvoir a la majorité) et le retour 30 ans en arrière. Alternative libertaire affirme sa solidarité avec le combat des femmes d’Espagne pour retrouver le droit à avorter sans contrôle des hommes (médecins, législateurs…) et participera aux manifestations devant l’Ambassade d’Espagne.

Alternative libertaire, le 22 décembre 2013

Communiqué disponible sur http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article5618

Advertisements
Cet article a été publié dans actu-lutte, Alternative Libertaire, Anticapitalisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.