Espagne : arrestations de militant-e-s anarchistes à Barcelone

CSZATYcW0AEzAAMCe matin du 28 Octobre, 2015, le mouvement anarchiste barcelonais a de nouveau été la cible de la répression d’état ordonnée par l’Audiencia Nacional (haut tribunal) mise en œuvre par la police catalane dans différents quartiers de Barcelone et Manresa. L’excuse est toujours la même, la relation présumée qu’entretiennent les détenu-e-s avec des locaux soupçonnés de participer au «terrorisme anarchiste».

L’une des personnes arrêtée est un militant syndical de la CNT-AIT. L’un des locaux visés, l’Athénée Libertaire (Ateneu Llibertari) de Sants, est le lieu de réunion de la CNT-AIT de même qu’un lieu de référence en termes de diffusion de la culture et des idées libertaires à Barcelone.

11138106_1650740648499290_8665985178136795304_nLes médias bourgeois essayent déjà de criminaliser les détenu-e-s. Ils cherchent à assimiler les termes « terrorisme » et  « anarchisme » tout en séparant, comme à leur habitude, les bons militant-e-s modéré-e-s des « autres ». Comme l’affirme la CNT-AIT de Barcelone, l’activité du syndicat anarchiste consiste à « défendre fermement la classe ouvrière, soutenant et faisant sienne la lutte de toutes les personnes détenues dans le cadre de cette opération de police ».

Ce 28 octobre, c’est la police qui s’est livrée à une opération terroriste. Rentrant de force au domicile et enlevant plusieurs compagnon.ne.s, travailleurs/ses, précaires, chômeuses/rs et habitants des quartiers populaires de Barcelone et Manresa. Voilà le vrai terrorisme, dont le but est d’imposer la peur à tous les gens se battent pour un monde plus juste, et de les punir ceux et celles qui se battent pour cet idéal.

Lire le communiqué de la CNT-AIT Barcelone

Publicités

Un commentaire sur “Espagne : arrestations de militant-e-s anarchistes à Barcelone

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :