Fonctionnement spécifique

Notre organisation a adopté en mars 2018 les principes de fonctionnement du « spécifisme » anarchiste[1].

L’idée est simple, pour atteindre un jour la révolution sociale et le communisme libertaire, les anarchistes doivent construire une organisation solide et cohérente. L’organisation anarchiste est un outil de lutte qui permet de se coordonner (politiquement et idéologiquement) et permet de renforcer l’influence anarchiste dans la lutte sociale.

Nous pensons que c’est les mouvements sociaux qui peuvent changer la société. Au quotidien nous militons donc dans les mouvements de travailleurs-euses, de femmes, aux côtés de racisé-e-s, des sans-papiers, … Notre but est de participer à la construction et au renforcement des mouvements populaires.

Pour nous l’anarchisme est issu du mouvement populaire et n’a de sens qu’en tant qu’outil d’émancipation au service de la lutte. Nous ne voulons pas construire des mouvements sociaux « anarchistes » mais des mouvements qui rassemblent l’ensemble des opprimé-e-s et des exploit-é-es. Cependant, nous pensons qu’il est important d’influencer positivement les mouvements sociaux en proposant des pratiques et des réflexions autogestionnaires et libertaires qui nous semblent les plus à mêmes de conduire à un changement radical de société.

D’où l’intérêt d’une organisation spécifique anarchiste qui permet d’élaborer une intervention collective, organisée, durable dans les luttes populaires.

Il y a ainsi plusieurs caractéristiques que nous soutenons dans les mouvements sociaux ; la lutte des classes, l’autonomie (vis à vis de l’État et de la bourgeoisie), l’action directe comme forme d’action politique, la démocratie directe, la perspective révolutionnaire et la convergence des luttes.

Comment fonctionnons-nous ?

Notre organisation est structurée selon deux principes ; les fronts et les cercles concentriques.

1) Les fronts

Sorte de commissions thématiques internes, elles ont pour but de coordonner et de mettre en application la ligne politique décidée par le collectif.

 Actuellement, notre organisation est constituée de trois fronts :

  • Le Front syndicale : développe une pratique syndicale autogestionnaire et révolutionnaire. Elle produit également des analyses et des théories dans une perspective syndicaliste libertaire.
  • Le Front féministe (Féminisme Libertaire) : intervient sur le terrain de luttes féministes. FL organise et participe à des mobilisations qui ont pour volonté d’amener des changements sociaux face aux oppressions et aux exploitations systémiques que vivent les femmes.
  • Le Front antifasciste : cherche à construire une intervention sur le terrain de l’antifascisme au travers de mouvement proposant une vision révolutionnaire de l’antifascisme. Conscient que la meilleure manière de vaincre le fascisme est la révolution sociale et libertaire, le Front antifasciste propose un antifascisme de classe.

Nous souhaiterions à terme développer d’autre fronts de luttes (par ex : étudiant, écologique, antiraciste, …), mais nous avons choisi dans un premier temps de nous concentrer sur des mouvements populaires où nous avons réellement les possibilités d’une intervention collective.

Les fronts (commissions), sont ouverts aux compagnon-ne-s et sympathisant-e-s à condition de partager les positions de notre organisation sur ce terrain de lutte, et de ne pas être hostile aux autres positionnements de l’organisation. (Par exemple, une personne qui partagerait nos positionnements sur le syndicalisme mais serait antiféministe, ne pourrait pas participer à la commission syndicale).

2) Les cercles concentriques

Il y a trois niveaux différents de participation à notre organisation. Les cercles concentriques sont destinés à proposer une place précise à chacun-e au sein de l’organisation.

Pour nous l’important n’est pas uniquement de partager les idées mais aussi une pratique sociale (les deux sont indispensables). Mais nous ne considérons pas nécessaire d’être en accord sur tout pour commencer à nous organiser et agir ensemble. Pour cela nous avons choisi de permettre plusieurs niveaux d’organisation collective, sur le modèle des « cercles concentriques ».

  • Les soutiens: si tu te sens proche de notre organisation (par ses idées et/ou ses pratiques) mais que tu n’es pas en mesure de participer activement ou régulièrement à nos activités, tu peux toujours nous soutenir financièrement ou matériellement, sans être adhérent, soit ponctuellement soit en nous accompagnant dans les luttes.
  • Les compagnon-ne-s : si tu es d’accord avec nos positions et nos pratiques sur un front de luttes tu peux alors demander à participer à ce front (à condition bien-sûr de ne pas être hostile aux autres positionnements de l’organisation). Cela te permettras d’approfondir tes connaissances de nos autres positions, et si tu les partages entièrement, de demander ton adhésion.
  • Les militant-e-s : à terme, si tu es d’accord avec les principes et le fonctionnement d’Alternative Libertaire Bruxelles et ses positionnements sur les différents fronts de lutte, tu peux alors demander ton adhésion à l’organisation et devenir militant-e (avec accord du groupe).

Ces trois niveaux d’engagement ne sont pas hiérarchisés et chacun-e est libre de faire évoluer son investissement dans l’organisation. De notre côté, nous nous engageons à faciliter l’intégration de chacun-e dans l’organisation et à lui fournir les outils théoriques et pratiques qui contribue à la formation militante.

Concrètement

Pour militer au sein de notre organisation il est indispensable de participer à au moins un Front de lutte (féministe, antifasciste ou syndical). Cela te permettra dans un premier temps de découvrir nos pratiques autogestionnaires et nos idées sur cette thématique précise.

Tu pourras également participer aux autres mobilisations, actions, conférences que mène AL, ainsi qu’aux formations régulières que nous organisons. Militer c’est un apprentissage théorique et pratique qui permet de résister collectivement contre le capitalisme, le sexisme, le racisme, construire des solidarités et s’entre-aider.

Ce parcours militant te permettra d’approfondir tes connaissances de nos autres positions et si tu les partages entièrement, de demander ton adhésion et ainsi participer à l’ensemble des activités de l’organisation.

« Il ne s’agit pas de faire l’anarchie aujourd’hui, demain, ou dans dix siècles, mais d’avancer vers l’anarchie aujourd’hui, demain, toujours. » (Errico Malatesta)


En savoir plus sur le Spécifisme


[1] Courant anarchiste d’Amérique Latine qui complète et améliore à la tradition plate-formiste défendue par Alternative Libertaire (Archinov & Makhno).
Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :