Front antifasciste

Les fronts sont des commissions thématiques internes, elles ont pour but de coordonner et de mettre en application la ligne politique décidée par le collectif.

Notre antifascisme : « Pour un antifascisme radical & populaire »

comlibantifalogo« De toutes façons, la leçon des drames italiens et allemands est que le fascisme n’a aucun caractère de fatalité. Le Socialisme eût pu et dû l’exorciser s’il s’était arraché à son état de paralysie et d’impuissance; s’il avait gagné en vitesse son adversaire; (…) s’il s’était emparé, avant le fascisme du pouvoir – non pas pour prolonger tant bien que mal le système capitaliste, mais pour mettre hors d’état de nuire les bailleurs de fonds du fascisme : en un mot s’il avait procédé à la socialisation des industries-clés et à la confiscation des grands domaines. En conclusion, l’antifascisme est illusoire et fragile, qui se borne à la défensive et ne vise pas à abattre le capitalisme lui-même ».  Fascisme et grand capital, Daniel Guérin.

« Le fascisme est un mode de contrôle politique autoritaire et totalitaire qui émerge dans les sociétés industrielles capitalistes en réponse à une crise économique. Il existe comme idée et mouvement, et non seulement comme régime politique. Phénomène social à la fois simple et complexe, il faut en accepter l’ambiguïté pour en comprendre la dialectique. » Larry Portis

Nous considérons qu’en cette époque d’un capitalisme pourrissant, l’option de gérer le capitalisme  par un régime de type fasciste ou à tout le moins fascisant, n’est plus une option fantasque. Nous ne pouvons que constater la progression des formations d’extrême droite mais aussi de la discrimination raciste (en particulier l’islamophobie), sexiste, lesbophobes, homophobes , transphobes et réactionnaire au sein des partis de gouvernements bourgeois. Se faisant, ils rendent les thèses développées par les organisations d’extrême droite audibles et acceptables. Cette progression est d’autant plus aisée que cette pensée peut s’appuyer sur les fondations coloniales et le racisme structurel qui en découle. Le fascisme est aussi une idéologie profondément misogyne, profitant aux intérêts de la bourgeoisie et du patriarcat. Associé à la barbarie du système capitaliste, il a pour conséquence une augmentation des violences sexuelles, le contrôle du corps et de la sexualité des femmes et leur exploitation tant dans la sphère publique que domestique. Les classes populaires sont les seules à pouvoir briser la vague réactionnaire et instaurer la société solidaire à laquelle nous aspirons.

Nous croyons que la lutte contre le fascisme doit  être une priorité politique. Le fascisme prend la forme d’une gestion politique de la société par les franges les plus réactionnaires de la bourgeoisie. Cette gestion signifie pour le mouvement social la destruction de toutes ses organisations et la répression la plus brutale de ses militants et militantes.  Il est impératif de construire un mouvement révolutionnaire antifasciste et populaire.

Dans ce combat, le prolétariat peut faire l’expérience du caractère partisan de l’Etat qui défend avec ferveur les nervis fascistes et leurs souteneurs capitalistes. C’est particulièrement vrai dans l’inévitable confrontation avec les organes de justice de classe. L’autonomie du mouvement et sa propre capacité à assurer sa protection se fait alors évidente. Il s’agit là d’une opportunité évidente pour ceux qui défendent comme nous l’option révolutionnaire pour abattre le capitalisme et toutes les dominations.

La lutte contre le fascisme prend non seulement la forme d’une opposition par tous les moyens nécessaires à son implantation dans nos quartiers, lieux de travail et de vie. Elle prend aussi la forme d’une lutte sans concession dans les champs des idées contre les influences fascisantes. Nous nous donnons pour objectif d’armer la riposte intellectuelle et culturelle du mouvement populaire face à l’offensive des élites réactionnaires.

Le fascisme impose donc un défi d’une nature particulière à notre mouvement  et il s’impose à nous d’y apporter une réponse particulière. Cette réponse prend la forme pour nous d’un front révolutionnaire qui s’opposera radicalement et de manière offensive aux forces réactionnaires.


Contacts : calbxl@riseup.net

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :